Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Cérémonie d'investiture de l'Ordre du Canada

Le 22 janvier 2018
Mis à jour le 23 janvier 2018

La gouverneure générale investira 47 récipiendaires de l’Ordre du Canada

OTTAWA — Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra l’Ordre du Canada à 2 Compagnons, 8 Officiers et 37 Membres lors d’une cérémonie d’investiture à Rideau Hall, le mercredi 24 janvier 2018 à 10 h 30.

À propos de l’Ordre du Canada
Créé en 1967, l’Ordre du Canada, une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays, reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Près de 7000 personnes de tous les milieux ont été investies de l’Ordre. Leurs contributions sont diverses, mais toutes ont permis d’enrichir la vie d’autrui et reflètent la devise de l’Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (« Ils désirent une patrie meilleure »). Les nominations sont faites par le gouverneur général selon les recommandations du Conseil consultatif de l’Ordre du Canada. Pour en apprendre davantage sur l’Ordre du Canada ou pour soumettre une candidature, visitez www.gg.ca/distinctions.

L’horaire de la cérémonie d’investiture, la liste des récipiendaires, leurs citations ainsi qu’une fiche d’information sur l’Ordre du Canada sont joints au présent avis aux médias.

-30-

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cet évènement sont priés de confirmer
leur présence auprès du Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à
l’entrée Princesse Anne à 10 h 15 au plus tard le jour de la cérémonie.

Renseignements pour les médias :

Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
613-852-3248 (cell.)
marie-pierre.belanger@gg.ca

Suivez GGJuliePayette et RideauHall sur Facebook, Twitter et Instagram.

 

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d’observer l’horaire suivant :

9 h 45 :

Arrivée des médias à Rideau Hall

10 h 30 :

Début de la cérémonie d’investiture

 

Allocution de la gouverneure générale

 

Remise des insignes de l’Ordre du Canada par la gouverneure générale
(aux Compagnons d’abord, puis aux Officiers et aux Membres)

11 h 45 :

Entrevues avec les récipiendaires



RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNONS DE L’ORDRE DU CANADA

Peter A. Herrndorf, C.C., O.Ont.
Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Ottawa (Ont.)

L’honorable Marshall Rothstein, C.C., c.r.

Ottawa (Ont.)


OFFICIERS DE L’ORDRE DU CANADA

Darleen Bogart, O.C.

Toronto (Ont.)

Russell Braun, O.C.

Georgetown (Ont.)

Michael John Myers, O.C.

Scarborough (Ont.) et
New York (New York, É.-U.)

L’honorable Hugh Segal, O.C.
Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Toronto (Ont.)

Christine Margaret Sinclair, O.C.

Burnaby (C.-B.) et
Portland (Oregon, É.-U.)

Donald T. Stuss, O.C., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Lorne Trottier, O.C.
Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Beaconsfield (Qc)

Hieu Cong Truong, O.C.

Ottawa (Ont.)


MEMBRES DE L’ORDRE DU CANADA

Paul Albrechtsen, C.M., O.M.

Winnipeg (Man.)

Judith G. Bartlett, C.M.

Winnipeg (Man.)

Edwin Robert Bourget, C.M.

Québec (Qc)

Geoffrey Cape, C.M.

Toronto (Ont.)

Jan Christilaw, C.M.

Vancouver (C.-B.)

Susan Elizabeth Crocker, C.M.

Toronto (Ont.)

Cathy Crowe, C.M.

Toronto (Ont.)

Tracy Dahl, C.M.

Winnipeg (Man.)

William MacDonald Evans, C.M.

Ottawa (Ont.)

Brian F. Gable, C.M.

Toronto (Ont.)

Emmanuelle Gattuso, C.M.

Toronto (Ont.)

Douglas Maitland Gibson, C.M.

Toronto (Ont.)

Ellen Hamilton, C.M.

Iqaluit (Nt)

Robert Keith Harman, C.M.

Almonte (Ont.)

Christopher House, C.M.

Toronto (Ont.)

Mi’sel Joe, C.M.

Conne River  (T.-N.-L.)

Roxanne Joyal, C.M.

Toronto (Ont.)

Daniel Kandelman, C.M.

Montréal (Qc)

Sylvia L’Écuyer, C.M.

Delta (C.-B.)

Garry M. Lindberg, C.M.

Ottawa (Ont.)

John Macfarlane, C.M.

Toronto (Ont.)

Pierre Maisonneuve, C.M.

Montréal (Qc)

Patricia Mandy, C.M.

Dundas (Ont.)

Kim McConnell, C.M.

Okotoks (Alb.)

Paul Mills, C.M.

London (Ont.)

Reza Nasseri, C.M., A.O.E.

Edmonton (Alb.)

Jean Perrault, C.M., C.Q.

Sherbrooke (Qc)

Alfred H. E. Popp, C.M., C.Q.

Ottawa (Ont.)

Ash K. Prakash, C.M.

Toronto (Ont.)

Gail Erlick Robinson, C.M., O.Ont.

Toronto (Ont.)

Ahmet Fuad Sahin, C.M., O.Ont.

Niagara-on-the-Lake (Ont.)

Diane Sasson, C.M.

Montréal (Qc)

John H. Sims, C.M., C.Q.

Ottawa (Ont.)

 

 

Gordon J. Smith, C.M.

Toronto (Ont.)

Michael Tymianski, C.M.

Toronto (Ont.)

William A. Waiser, C.M., S.O.M.

Saskatoon (Sask.)

Bert Wasmund, C.M.

Milton (Ont.)

 

CITATIONS DES RÉCIPIENDAIRES

COMPAGNONS DE L’ORDRE DU CANADA

Peter A. Herrndorf, C.C., O.Ont.
Ottawa (Ontario) 

Par son leadership visionnaire, Peter Herrndorf contribue au dynamisme de notre paysage culturel. Depuis près de deux décennies, cet ancien cadre du secteur de la radiodiffusion publique et de l’édition met à profit son sens aigu des affaires en tant que dirigeant du Centre national des Arts. Soucieux d’accroître la pertinence de l’institution à l’échelle nationale, il appuie et présente les talents d’ici et encourage les tournées, tout en pilotant l’audacieux projet de rénovation de ce point d’intérêt emblématique. Son engagement extraordinaire envers les arts reflète en outre son désir d’enrichir la vie des Canadiens partout au pays.

Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

L’honorable Marshall Rothstein, C.C., c.r.
Ottawa (Ontario) 

Marshall Rothstein exerce un solide leadership dans le domaine du droit canadien. En début de carrière, il a travaillé à son compte en droit du transport, a enseigné à l’Université du Manitoba et a été nommé au Tribunal canadien des droits de la personne. Il a par la suite siégé avec intégrité aux tribunaux supérieurs du Canada, notamment à la Cour suprême du Canada pendant neuf ans. Il est l’auteur d’un nombre considérable de jugements, en ce qui a trait notamment aux droits de propriété intellectuelle, au droit fiscal et à des questions relevant du droit commercial. Depuis son départ à la retraite, il continue de se consacrer à l’enseignement du droit en prononçant de nombreuses allocutions et en présentant fréquemment des exposés.

 

OFFICIERS DE L’ORDRE DU CANADA

Darleen Bogart, O.C.
Toronto (Ontario) 

Darleen Bogart est une défenseure inconditionnelle de la littératie braille. Bénévole à l’Institut national canadien pour les aveugles depuis plus de 50 ans, elle a formé des générations de bénévoles sur les façons de transcrire et d’enseigner ce système de lecture et d’écriture tactiles destiné aux personnes vivant avec une perte de vision. Elle est reconnue pour le rôle essentiel qu’elle a joué dans l’adoption du code Unified English Braille et pour avoir contribué à l’avancement du système braille dans le monde entier. Elle est également bénévole au Women’s College Hospital de Toronto depuis plus de 50 ans, ce qui témoigne de son engagement communautaire exceptionnel.

Russell Braun, O.C.
Georgetown (Ontario) 

Le baryton Russell Braun a chanté sur les plus grandes scènes du monde. Depuis ses débuts à la Compagnie d’opéra canadienne il y a 25 ans, il est devenu célèbre pour sa voix lumineuse et ses interprétations tout en finesse. Il s’est distingué dans différents opéras, concerts et oratorios, et ses enregistrements lui ont valu les éloges de la critique. Il enseigne aujourd’hui à l’Université de Toronto où il est grandement apprécié pour sa chaleur, le généreux soutien qu’il offre à la nouvelle génération de chanteurs et son engagement envers l’interprétation d’œuvres de compositeurs canadiens.

Michael John Myers, O.C.
Scarborough (Ontario) et New York (New York, États-Unis d’Amérique) 

Mike Myers est l’un des artistes du monde de la comédie les plus polyvalents de sa génération. Acteur, écrivain, metteur en scène et producteur, il est célèbre pour avoir créé des personnages de télévision et de cinéma mémorables tels Wayne Campbell, Shrek, Austin Powers et le Docteur Denfer, dont les expressions font maintenant partie du lexique de la culture populaire. Laissant transparaître ses origines, il a toujours fait des allusions et des blagues d’initiés à propos du Canada au fil de sa carrière internationale. Son livre intitulé Canada, publié en 2016, constitue à la fois ses mémoires ainsi qu’une lettre d’amour à son pays natal.

L'honorable Hugh Segal, O.C.
Toronto (Ontario) 

Hugh Segal a gagné le respect et l’admiration des Canadiens pour son engagement envers le bien public. En tant que président du Comité sénatorial permanent des affaires étrangères, il a formulé des recommandations pour moderniser l’aide canadienne au développement international et était réputé pour son expertise sur les enjeux de sécurité nationale. Comme envoyé spécial du Canada au Commonwealth, il a surveillé la situation relative aux droits de la personne au Sri Lanka et lancé un débat national sur la réforme de l’assistance sociale. Il a renouvelé son engagement à l’égard de la fonction publique en sa qualité de cinquième maître du Collège Massey.

Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Christine Margaret Sinclair, O.C.
Burnaby (Colombie-Britannique) et Portland (Oregon, États-Unis d’Amérique) 

Christine Sinclair est la plus grande joueuse de soccer à avoir porté les crampons pour le compte d’Équipe Canada. Elle est arrivée au sein de l’équipe nationale à 16 ans et depuis ce temps, elle a mené la formation, à titre de capitaine, vers d’impressionnants sommets historiques, dont l’obtention de deux médailles olympiques consécutives. L’une des attaquantes les plus redoutées de son sport, elle se situe au deuxième rang mondial de tous les temps au chapitre des buts comptés dans des compétitions internationales, et elle a remporté des championnats au sein de trois équipes professionnelles. Son leadership, tant sur le terrain que dans le quotidien, a fait d’elle une source d’inspiration auprès de nombreux jeunes athlètes de partout au pays.

Donald T. Stuss, O.C., O.Ont.
Toronto (Ontario) 

Donald Stuss est réputé pour ses recherches révolutionnaires sur la fonction, les lésions et la réadaptation cérébrales. Un professeur à l’Université de Toronto, il a considérablement influencé notre compréhension des liens entre le lobe frontal du cerveau, l’attention et la mémoire. Grâce à ses recherches rigoureuses, il a mis au point des interventions pour favoriser la réadaptation des patients ayant subi des lésions du lobe frontal. Comme directeur scientifique fondateur du Baycrest’s Rotman Research Institute et de l’Institut ontarien du cerveau, il a contribué à faire de ces deux organismes des centres de recherche sur le cerveau internationalement réputés.

Lorne Trottier, O.C.
Beaconsfield (Québec) 

Lorne Trottier est profondément engagé dans la promotion de l’éducation et de la recherche scientifiques. Par l’entremise de la fondation de sa famille, il a apporté une contribution considérable à diverses institutions, y compris aux universités McGill et Simon Fraser ainsi qu’à l’École Polytechnique de Montréal. Son engagement à améliorer la littératie scientifique à tous les niveaux s’est concrétisé par l’établissement des Symposiums scientifiques pour le public Trottier, l’une des tribunes de science publique les plus dynamiques au pays. Comme initiateur du Projet Trottier pour l’avenir interdisciplinaire, il a aussi contribué à la planification de solutions énergétiques durables pour le Canada.

Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.

Hieu Cong Truong, O.C.
Ottawa (Ontario) 

Hieu Cong Truong a changé la façon dont on fabrique l’argent. À titre de directeur des programmes d’ingénierie et de recherche-développement à la Monnaie royale canadienne, il a propulsé le Canada à l’avant-plan du secteur mondial de la fabrication de la monnaie grâce à de nombreuses innovations. Parmi ses réalisations les plus renommées figurent le placage multicouche des pièces de monnaie, un procédé de pointe pour l’affinage de l’or et de l’argent, la première technologie numérique d’authentification des pièces d’or au monde, et le mécanisme de sertissage de l’anneau extérieur et du disque intérieur de la pièce de deux dollars. Il est par ailleurs un modèle au sein de la communauté vietnamienne, où il met à profit son temps et son talent pour le compte de nombreux organismes.

 

MEMBRES DE L’ORDRE DU CANADA 

Paul Albrechtsen, C.M., O.M.
Winnipeg (Manitoba) 

Paul Albrechtsen est l’un des grands dirigeants d’entreprise et philanthropes du Manitoba. Président-directeur général de la société Paul’s Hauling, il a quitté le Danemark pour s’installer au Canada il y a  plus de 60 ans et a fondé cette entreprise de camionnage aujourd’hui devenue l’un des principaux services de transport en vrac de l’Ouest du Canada. Il a aussi créé une fondation qui a appuyé au fil des ans un large éventail de projets qui profitent aux Manitobains, dont l’Hôpital Saint-Boniface, le Reh-Fit Centre, le Centre de conservation du parc Assiniboine et Centraide Winnipeg.

Judith G. Bartlett, C.M.
Winnipeg (Manitoba) 

Judith Bartlett est résolue à améliorer les soins de santé offerts aux communautés autochtones du Manitoba. Une des premières Autochtones à avoir obtenu un diplôme du programme de médecine à l’Université du Manitoba, elle a contribué de manière novatrice à la santé publique et a joué un rôle de premier plan dans l’établissement du Centre autochtone de la santé et du bien-être à Winnipeg. Professeure d’université, chercheuse et mentore respectée, elle a créé un cadre pour promouvoir un mode de vie holistique qui s’inspire de la sagesse de la roue médicinale traditionnelle. Elle a aussi dirigé plusieurs initiatives en matière de santé des Autochtones à l’échelle nationale et internationale.

Edwin Robert Bourget, C.M.
Québec (Québec) 

Edwin Bourget est animé par l’amour du savoir. Un chercheur chevronné en biologie et en écologie marine à l’Institut national de la recherche scientifique de Rimouski et à l’Université Laval, il a mené des recherches pionnières sur l’adaptation environnementale et la répartition des populations d’invertébrés marins. Plus tard dans sa carrière, en tant que vice-recteur de la recherche aux universités de Sherbrooke et Laval, il a milité pour l’interdisciplinarité et le décloisonnement de la recherche, travaillant à renforcer les liens entre les milieux académique et industriel. À cette fin, il prête son soutien à plusieurs organismes axés sur la diffusion du savoir.

Geoffrey Cape, C.M.
Toronto (Ontario) 

Depuis plus de 25 ans, Geoffrey Cape joue un rôle de premier plan dans la promotion de la durabilité environnementale au sein de plusieurs tribunes. Auteur, conférencier et fondateur de l’organisme Evergreen, il a aidé à insuffler un sens de responsabilité à l’égard des questions environnementales au Canada. Il milite aussi ardemment en faveur des villes durables, de l’infrastructure écologique et de la résilience aux changements climatiques. Il est reconnu pour avoir revitalisé et transformé Evergreen Brick Works pour en faire un centre attirant reconnu internationalement pour l’excellence environnementale en milieu urbain.

Jan Christilaw, C.M.
Vancouver (Colombie-Britannique) 

Une obstétricienne-gynécologue, Jan Christilaw est une chef de file novatrice dans le domaine des soins de santé. En tant que vice-présidente du BC Women's Hospital and Health Centre, elle a lancé de nouveaux programmes de traitement et renforcé le profil de recherche de l’établissement en encourageant la coopération interdisciplinaire. Réputée pour sa capacité à améliorer les résultats en santé publique, elle dirige les efforts provinciaux visant à améliorer le dépistage du cancer du sein et la santé périnatale. Ses travaux s’étendent à l’extérieur du Canada, puisqu’elle a dispensé de la formation en obstétrique en Ouganda, en Éthiopie et en Tanzanie, et elle a milité pour accroître l’accès aux soins obstétriques d’urgence dans les régions rurales d’Afrique. 

Susan Elizabeth Crocker, C.M.
Toronto (Ontario) 

Grâce à son expérience, à son dynamisme et à son engagement, Susan Crocker est une personnalité influente de la ville de Toronto. Pendant plus de 20 ans, elle a occupé des postes de premier plan dans l’industrie des services financiers, notamment à la CIBC et au Régime de retraite des hôpitaux de l’Ontario. Elle est renommée pour ses actes de philanthropie en faveur de nombreux établissements artistiques emblématiques de Toronto. Reconnue et sollicitée pour ses capacités en matière de leadership, elle a été nommée chancelière de l’Université Saint-Francis-Xavier en 2015, devenant ainsi la première femme et la première personne laïque à occuper ce poste.

Cathy Crowe, C.M.
Toronto (Ontario) 

À titre de l’une des premières infirmières de rue du Canada, Cathy Crowe a tout au long de sa carrière utilisé les soins de santé en faveur de la justice sociale. En 1998, elle a cofondé le Toronto Disaster Relief Committee, un organisme qui a instauré des approches novatrices à l’égard de l’itinérance. Elle a également produit plusieurs documentaires en plus d’être l’auteure d’un livre qui donne une voix aux personnes marginalisées et vulnérables. Grâce à sa créativité et à ses efforts tenaces à titre de militante pour la cause sociale, elle établit des ponts entre la question des soins de santé et celle des sans-abri dans le but de permettre à tous de bénéficier d’un logement.

Tracy Dahl, C.M.
Winnipeg (Manitoba) 

Soprano colorature de renommée mondiale, Tracy Dahl a enrichi la scène opératique du Canada. Acclamée pour sa voix au timbre clair et aigu, son registre vocal étendu et ses prestations théâtrales, elle s’est produite avec plusieurs des compagnies d’opéra les plus prestigieuses du monde ainsi qu’avec les grands orchestres canadiens. Fière Winnipegoise, elle travaille sans relâche pour former la prochaine génération de chanteurs canadiens et pour aider ces chanteurs à s’épanouir. Tenue en haute estime comme enseignante et mentore aimable et encourageante, elle pousse ses étudiants à donner le meilleur d’eux-mêmes au grand plaisir de leurs auditoires.

William MacDonald Evans, C.M.
Ottawa (Ontario) 

Tout au long de sa carrière, Mac Evans a défendu la place du Canada parmi les étoiles. Il a été un bâtisseur influent du programme spatial du Canada et il a joué un rôle de premier plan dans la création de l’Agence spatiale canadienne, dont il a été président plus longtemps que quiconque. À ce titre, il a lancé des initiatives d’envergure pour recruter des astronautes et développer la technologie satellite. Ses efforts ont ancré le rôle du Canada comme chef de file concurrentiel dans l’exploration spatiale moderne, grâce à des contributions emblématiques comme le Canadarm 2, une composante importante de la Station spatiale internationale, et le satellite d’observation de la Terre RADARSAT 2.

Brian F. Gable, C.M.
Toronto (Ontario) 

Depuis 40 ans, Brian Gable sensibilise le public à la réalité sociopolitique canadienne. En sa qualité de caricaturiste éditorialiste du journal The Globe and Mail, il divertit et informe les Canadiens par ses créations qui expriment le sens de l’humour caractéristique de notre pays, notamment notre capacité à nous moquer de nous-mêmes et de nos institutions. Évitant toute forme de méchanceté, de favoritisme et de raisonnement idéologique, il est louangé pour son inspiration et ses talents de dessinateur et il est considéré comme étant une légende dans la communauté de la caricature éditoriale. Jouissant de la haute estime de ses pairs, il joue également le rôle de mentor auprès de ses collègues dessinateurs.

Emmanuelle Gattuso, C.M.
Toronto (Ontario) 

Le dynamisme d’Emmanuelle Gattuso est tout à fait remarquable. Elle a apporté une contribution d’avant-garde d’abord comme gestionnaire principale dans le secteur des communications, puis comme cofondatrice de l’organisation Les femmes en communications et technologie, qui favorise l’avancement des femmes dans ces domaines. Depuis, le leadership créatif dont elle fait preuve dans le cadre de diverses collectes de fonds ainsi que ses activités philanthropiques aident de nombreux organismes de bienfaisance à atteindre leurs objectifs. Survivante du cancer, elle apporte son soutien aux personnes atteintes en contribuant généreusement à l’Hôpital Princess Margaret et au Camp Oochigeas.

Douglas Maitland Gibson, C.M.
Toronto (Ontario) 

Douglas Gibson est l’un des directeurs littéraires et des éditeurs les plus connus au Canada. Durant les quelque 40 années de carrière qu’il a notamment passées au sein des maisons d’édition Macmillan Publishing et McClelland & Stewart, il a joué un rôle essentiel dans la promotion et l’avancement de la littérature canadienne. Reconnu pour son approche concrète en matière d’édition, il a contribué à la réussite durable de certains des plus grands auteurs de notre pays. Très investi dans la communauté littéraire, il a également mis son savoir-faire à contribution en enseignant à l’Université Simon Fraser et en agissant comme juge dans des concours littéraires et d’édition de livres.

Ellen Hamilton, C.M.
Iqaluit (Nunavut) 

Artiste, directrice et enseignante, Ellen Hamilton fait activement la promotion de la communauté artistique du Nunavut. À titre de membre fondatrice de la Qaggiavuut Society, elle a contribué à élargir les possibilités offertes aux artistes de la scène inuits grâce à de la formation, à du réseautage et à des occasions qui leur permettent de partager leur expérience. Elle a également joué un rôle crucial dans l’établissement d’un espace de création destiné aux artistes de la scène de l’Arctique. Comme enseignante, elle influence la vie de nombreuses personnes. Elle a notamment mis sur pied un programme correctionnel à l’intention des Inuits ainsi qu’un programme d’éducation de la petite enfance adapté à la culture pour le Nunavut. 

Robert Keith Harman, C.M.
Almonte (Ontario) 

Grâce à Keith Harman, la sécurité des personnes et des infrastructures a été renforcée, et ce, dans le monde entier. Cet ingénieur et entrepreneur du domaine des systèmes périmétriques de détection des intrusions a été un pionnier dans l’élaboration de plusieurs produits de détection électronique uniques au monde et a fondé une entreprise prospère qui est devenue un chef de file international dans ce domaine. Ses innovations ont contribué à protéger des maisons, des aéroports, des centrales électriques, des établissements correctionnels et des frontières. Durant ses 45 années de carrière, il a formé et employé de nombreux Canadiens, en plus d’avoir agi comme mentor auprès de jeunes ingénieurs qui faisaient leur entrée dans le domaine. 

Christopher House, C.M.
Toronto (Ontario) 

Christopher House se passionne pour les formes d’expressions artistiques du plus haut niveau. Danseur contemporain et chorégraphe de premier plan, il tient la barre du Toronto Dance Theatre depuis plus de vingt ans et a fait de cet établissement l’une des plus grandes compagnies de danse contemporaine au Canada. Sa créativité et son esprit d’innovation ont donné naissance à de nombreuses œuvres éblouissantes qui ont fait l’objet de tournées internationales et qui ont enrichi les répertoires de compagnies de danse et d’artistes indépendants. Ses activités de mentorat, combinées à sa passion pour les nouvelles œuvres, ont contribué à transformer le paysage de la danse au Canada. 

Mi’sel Joe, C.M.
Conne River (Terre-Neuve et Labrador) 

Chef traditionnel et spirituel de la Première Nation de Miawpukek, Mi’sel Joe a inspiré sa communauté à se sortir de l’isolement pour s’épanouir. Pendant plus de 30 ans, grâce à son leadership inné et à sa détermination, il a rassemblé des individus pour établir une voie positive vers la réconciliation. Ses efforts soutenus ont permis à la communauté de jouir d’une économie forte et de connaître une croissance démographique. Chef spirituel micmac national respecté et sommité des médecines et des pratiques de guérison traditionnelles, il est fermement résolu à perpétuer l’héritage de son peuple.

Roxanne Joyal, C.M.
Toronto (Ontario) 

Roxanne Joyal se dévoue corps et âme pour améliorer la vie des individus moins favorisés. Elle est administratrice de l’organisme caritatif UNIS depuis ses débuts, et cofondatrice et présidente‑directrice générale de Me to We, une entreprise sociale qui favorise la consommation responsable et organise des voyages de bénévolat dans des communautés en développement. Grâce à son leadership et à son sens aigu des affaires, elle a su tisser des liens économiques équitables entre les producteurs locaux et les marchés occidentaux, permettant à des milliers d’artisans de se bâtir un avenir prometteur. 

Daniel Kandelman, C.M.
Montréal (Québec) 

Daniel Kandelman contribue à l’avancement des connaissances en dentisterie. Professeur à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal, il s’est taillé une réputation internationale pour ses recherches sur les bienfaits du xylitol dans la prévention de la carie. Régulièrement sollicité par des organisations mondiales et canadiennes en santé publique, il a créé et dirigé un centre international de prévention qui prône l’excellence en enseignement et promeut des services de santé buccodentaire auprès des populations vulnérables. Illustre pianiste, il a également organisé plusieurs concerts-bénéfice en faveur d’organismes humanitaires.

Sylvia L’Écuyer, C.M.
Delta (Colombie-Britannique) 

Sylvia L’Écuyer est dévouée à la vivacité des arts et de la musique au Canada. Musicologue de formation et habile communicatrice, elle transmet à ses auditoires l’amour de la musique classique depuis plus de 30 ans comme animatrice sur les ondes de Radio-Canada. Reconnue pour ses émissions telles que Les Musiciens du dimanche et Place à l’opéra, elle a également été directrice de la programmation musicale à Radio-Canada et a siégé aux jurys de plusieurs conseils artistiques. En plus d’être très engagée dans la communauté, elle est cofondatrice de la Société pour les arts en milieux de santé.

Garry M. Lindberg, C.M.
Ottawa (Ontario) 

Garry Lindberg a joué un rôle essentiel pour définir l’action du Canada dans l’espace. En sa qualité de gestionnaire du programme Canadarm puis de vice-président fondateur à la recherche et aux applications à l’Agence spatiale canadienne, il a été l’un des instigateurs des programmes spatiaux les plus en vue du Canada. Il a renforcé notre réputation en matière de technologie et a contribué à créer des héros d’envergure nationale grâce au programme des astronautes. Sa contribution aux domaines des sciences et des technologies n’a d’égale que sa participation en tant que bénévole, depuis plus de vingt ans, à des initiatives locales et à des activités communautaires.

John Macfarlane, C.M.
Toronto (Ontario) 

John Macfarlane a eu une influence légendaire dans le domaine du journalisme canadien. En 50 ans de carrière, il a été rédacteur en chef de magazines canadiens réputés, dont Weekend Magazine, Toronto Life et The Walrus, a supervisé la rédaction de centaines d’articles couronnés de prix jusqu’à leur impression et encouragé le talent de nouveaux écrivains, rédacteurs, photographes et concepteurs. Il est également actif dans la collectivité dans le cadre de son travail au sein du conseil d’administration de plusieurs organismes communautaires et organisations vouées à la littérature et aux arts.

Pierre Maisonneuve, C.M.
Montréal (Québec) 

Pierre Maisonneuve a mené une illustre carrière en journalisme. Il a traité les grands évènements sociaux et politiques des 50 dernières années, couvrant notamment élections, débats constitutionnels et crises référendaires. Comme animateur de tribunes publiques, devant les caméras ou derrière le micro, il a offert une analyse juste et réfléchie à son auditoire. Soucieux du partage du savoir, il a rédigé de nombreux ouvrages biographiques. Il donne aussi de son temps à La Maison des enfants de l’île de Montréal et à l’Université du troisième âge de l’Université de Sherbrooke.

Patricia Mandy, C.M.
Dundas (Ontario) 

Patricia Mandy est une ardente défenseure de la santé des Autochtones. Comptant parmi les infirmières et les administratrices de soins de santé les plus réputées en Ontario, elle a été la première présidente autochtone de l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario et l’un des membres fondateurs du Comité de la promotion de la santé aborigène. Grâce à son leadership au sein de l’organisation Hamilton Health Sciences, elle a contribué à améliorer l’expérience des patients en créant le rôle de guide en matière de santé des autochtones, la première initiative de ce type au Canada. Conseillère compatissante et guidée par des principes, elle a aidé de nombreux jeunes autochtones à faire carrière dans le milieu de la santé.

Kim McConnell, C.M.
Okotoks (Alberta) 

Kim McConnell est un leader en matière de promotion de l’industrie agricole canadienne. Fondateur de l’organisation AdFarm, il est considéré comme un pionnier de la commercialisation agricole en Amérique du Nord et a mené avec succès de nombreuses campagnes nationales et internationales qui ont contribué à la prospérité de cet important secteur. Très sollicité pour sa compréhension des médias modernes, il est un membre dévoué de diverses organisations agricoles et communautaires. Il est également reconnu pour favoriser l’entrepreneuriat et pour son rôle de mentor auprès de jeunes vivant dans des collectivités rurales.

Paul Mills, C.M.
London (Ontario) 

Paul Mills est une figure marquante de la communauté de la musique folk au Canada depuis 45 ans. Auteur-compositeur, réalisateur, ingénieur du son et propriétaire d’un studio, il se passionne pour la tradition folk. Son influence en tant que réalisateur de disques est très importante, car avec près de 200 albums produits pour des artistes canadiens tels Stan Rogers, Sharon, Lois and Bram, Ron Hynes et John Allen Cameron, il a grandement contribué à faire connaître la musique folk aux Canadiens d’un océan à l’autre.

Reza Nasseri, C.M., A.O.E.
Edmonton (Alberta) 

Reza Nasseri est déterminé à bâtir des communautés durables. Il est le fondateur et le président du Landmark Group of Builders, un constructeur d’habitations de premier plan réputé pour ses maisons innovatrices et à haut rendement énergétique. Il a notamment créé une usine de préfabrication unique qui améliore la qualité des bâtiments et réduit les déchets de fabrication et les gaz à effet de serre. En outre, grâce au soutien généreux qu’il apporte à l’éducation postsecondaire, à la réduction de la pauvreté, aux immigrants, aux soins de santé et aux arts, il contribue à construire un avenir meilleur pour les autres. 

Jean Perrault, C.M., C.Q.
Sherbrooke (Québec) 

Reconnu pour son dévouement civique, Jean Perrault a œuvré sans relâche au développement économique, touristique, culturel et sportif de sa communauté. Ayant travaillé pendant plus de 30 ans comme conseiller municipal et maire de la Ville de Sherbrooke, il y a laissé d’importants legs. Comme président de l’Union des municipalités du Québec et de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), il a su promouvoir avec efficience et distinction l’amélioration des infrastructures publiques et éducatives à travers le pays. On lui doit aussi l’instauration du bilinguisme au sein de la FCM, une organisation plus que centenaire.

Alfred H. E. Popp, C.M., C.Q.
Ottawa (Ontario) 

Alfred Popp se dévoue pour assurer la sûreté et la propreté de nos océans. Un avocat au ministère de la Justice depuis maintes années, il a joué un rôle prépondérant au sein de l’Organisation maritime internationale, un organisme des Nations Unies qui supervise le transport maritime international. Il a présidé de nombreuses conférences diplomatiques et dirigé la négociation de conventions visant à prévenir les accidents et la négligence en mer, ainsi qu’à indemniser les victimes de contamination par le pétrole. Également déterminé à réduire la pollution au pays, il a rempli trois mandats comme administrateur du régime canadien d’indemnisation pour les déversements de pétrole.

Ash K. Prakash, C.M.
Toronto (Ontario) 

Ash Prakash est une figure de proue qui contribue à la promotion et à la vitalité de l’art canadien. Un marchand d’œuvres d’art éminent au Canada, il a participé à la création des plus importantes collections d’art privées au pays. En tant qu’auteur réputé et conseiller pour de nombreuses expositions, il a sensibilisé le public à l’histoire de l’art du Canada. En sa capacité additionnelle de bienfaiteur du Musée des beaux-arts du Canada, il a récemment généreusement offert les œuvres de James W. Morrice à cette institution.

Gail Erlick Robinson, C.M., O.Ont.
Toronto (Ontario) 

Gail Robinson est une ardente défenseure des droits des femmes. Professeure de psychiatrie et d’obstétrique et gynécologie à l’Université de Toronto, elle travaille à l’amélioration de la santé mentale des femmes, à la prévention de la violence contre les femmes et à l’amélioration de la formation en médecine. Elle a cofondé le programme de santé mentale des femmes à l’Université de Toronto, ainsi que le premier centre d’aide aux victimes d’agression sexuelle du Canada et le Comité d’action de Toronto sur la violence contre les femmes et les enfants. Une des premières à se pencher sur l’inconduite sexuelle des fournisseurs de soins de santé, elle agit souvent à titre de témoin expert lors de procédures engagées auprès d’organismes de réglementation et devant des tribunaux.

Ahmet Fuad Sahin, C.M., O.Ont.
Niagara-on-the-Lake (Ontario) 

Fuad Sahin est une personnalité marquante de la communauté musulmane du Canada. Fier Canadien, il est profondément attaché au pays qu’il habite maintenant depuis les années 1950. Il est reconnu pour avoir créé plusieurs organismes religieux et humanitaires, notamment le Conseil des communautés musulmanes du Canada et l’International Development and Relief Foundation. Animé par les principes d’ouverture et de tolérance, il a soutenu le leadership des femmes au sein de la confession et a cultivé la compréhension mutuelle entre les communautés musulmanes et au sein de l’ensemble de la population canadienne.

Diane Sasson, C.M.
Montréal (Québec) 

Diane Sasson se dévoue pour le bien-être des femmes. Depuis 20 ans, elle dirige l’Auberge Shalom pour femmes, le premier et seul centre juif pour femmes battues et leurs enfants au Canada. Une porte-parole respectée de la réforme juridique, elle a joué un rôle de premier plan dans le processus collaboratif visant à modifier le Code civil du Québec pour permettre aux victimes de violence conjugale ou d’agression sexuelle de résilier leur bail résidentiel sans pénalité. Sa capacité à établir des partenariats a renforcé le réseau provincial de refuges et accru le soutien offert aux femmes vulnérables et à leurs familles.

John H. Sims, C.M., C.Q.
Ottawa (Ontario) 

John Sims a consacré sa carrière à faire du Canada un pays plus juste et équitable. À titre de sous‑ministre fort respecté du ministère de la Justice, il a insufflé un profond sens de l’éthique personnelle et favorisé l’adoption d’attitudes modérées et conciliatrices dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Depuis qu’il a pris sa retraite de la fonction publique, il a renouvelé son engagement à l’égard de l’amélioration de l’accès à la justice pour tous les Canadiens. Il est également bénévole pour l’Association du Barreau canadien, où il préside le Comité de l’accès à la justice.

Gordon J. Smith, C.M.
Toronto (Ontario) 

Maître dans l’art des illusions, Gordon Smith est considéré comme un pionnier dans l’industrie du cinéma et de la télévision en ce qui concerne le maquillage et les prothèses. Tenu en haute estime dans l’industrie, il a créé des produits de maquillage d’effets spéciaux et a méticuleusement mis au point des prothèses de pointe pour plus de 80 films, dont Platoon, JFK et les films de la série X-Men. Artiste principalement autodidacte, Gordon Smith a dirigé avec son équipe canadienne le développement de la technologie des prothèses en gel de silicone, qui sont maintenant la norme de l’industrie partout dans le monde. Son art a permis de rehausser l’expérience cinématographique pour les cinéphiles au pays et à l’étranger.

Michael Tymianski, C.M.
Toronto (Ontario) 

Michael Tymianski donne espoir aux victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC). Un professeur à l’Université de Toronto et le chef de la plus grande division de neurochirurgie au Canada, il a mené des recherches fondamentales sur les mécanismes moléculaires qui régissent la mort des cellules cérébrales durant les AVC. Ses recherches emblématiques réalisées durant près de deux décennies ont mené à l’élaboration de la première thérapie susceptible de protéger le cerveau des effets de tels épisodes. Son apport avant-gardiste dans le domaine a retenu l’attention des scientifiques du monde entier.

William A. Waiser, C.M., S.O.M.
Saskatoon (Saskatchewan) 

Bill Waiser, communément appelé « l’historien de la Saskatchewan », est professeur distingué émérite en histoire à l’Université de la Saskatchewan. Il est reconnu non seulement pour la qualité inexorable de ses recherches, mais aussi pour ses grands talents de conteur. Son répertoire d’œuvres primées raconte habilement l’histoire de sa province et de son peuple et s’adresse aussi bien à des lecteurs universitaires qu’au grand public. Ses écrits sur l’Ouest et le Nord du Canada sont considérés comme des contributions majeures au patrimoine de ces régions.

Bert Wasmund, C.M.
Milton (Ontario) 

Bert Wasmund a apporté une contribution durable à l’industrie minière canadienne. Ingénieur chimiste louangé pour son engagement à l’égard de la durabilité, il a mis à profit son leadership et son savoir-faire au sein de l’entreprise Hatch Ltd. pendant plus de 50 ans. Ses innovations révolutionnaires, en particulier la conception de nouveaux fours de fusion, ont établi la norme au sein de l’industrie tout en réduisant au minimum les incidences environnementales négatives et en améliorant la sécurité des travailleurs. Mentor dévoué, il a appuyé l’amélioration des possibilités d’apprentissage offertes aux étudiants de l’Université de Toronto, de l’Université Queen’s et de l’Université McMaster.

 

FICHE D’INFORMATION SUR L’ORDRE DU CANADA 

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l’Ordre du Canada est la pierre angulaire du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l’Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit.

Devise et grades

La devise de l’Ordre, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM, signifie « Ils désirent une patrie meilleure ». Sa Majesté la Reine est la souveraine de l’Ordre et le gouverneur général est chancelier et Compagnon principal de l’Ordre.

Compagnon – Initiales honorifiques : C.C.
souligne la prééminence sur la scène nationale, ou les réalisations, ou les services rendus à l’échelle internationale

Officier – Initiales honorifiques : O.C.
souligne les services ou les réalisations au niveau national

Membre – Initiales honorifiques : C.M.
souligne les contributions remarquables au niveau local ou régional, ou dans un domaine particulier

Description de l’insigne

L’insigne de l’Ordre du Canada a la forme d’un flocon de neige à six pointes et arbore en son centre une feuille d’érable entourée d’un anneau rouge sur lequel est circonscrite la devise de l’Ordre : DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (ils désirent une patrie meilleure). L’anneau est placé sous la couronne royale. L’insigne est fait d’argent fin et est composé de trois pièces individuelles : le flocon, l’anneau et la feuille d’érable. La couleur est ajoutée à la main par l’application d’un émail opaque et translucide.

L’insigne de l’Ordre du Canada a initialement été conçu en 1967 par Bruce Beatty, C.M., S.O.M., C.D. Les dessins techniques utilisés par la Monnaie royale canadienne pour créer l’insigne ont été conçus par l’Autorité héraldique du Canada à la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général. L’insigne, dont la fabrication a été remise à jour, est produit par la Monnaie, dans son installation située à Ottawa.

Admissibilité

Tous les Canadiens et Canadiennes sont admissibles à l’Ordre du Canada, à l’exception des politiciens et des juges fédéraux et provinciaux en fonction. La constitution de l’Ordre permet à des non-Canadiens d’être admissibles à des nominations à titre honorifique. Les membres de la famille royale, les gouverneurs généraux ainsi que leurs époux respectifs sont nommés membres extraordinaires de l’Ordre. L’Ordre ne peut être décerné à titre posthume.

Les Officiers et les Membres peuvent être promus dans l’Ordre en reconnaissance de nouvelles réalisations, pourvu qu’ils aient continué à œuvrer au service du pays d’une manière exceptionnelle et extraordinaire. Habituellement, une promotion peut être envisagée à partir de la cinquième année de la nomination initiale.

Nominations

Toute personne ou tout groupe peut présenter la candidature d’individus dignes d’être nommés au sein de l’Ordre du Canada. Les nominations sont faites sur recommandation du Conseil consultatif de l’Ordre, un conseil indépendant présidé par le juge en chef du Canada. Les membres du Conseil reflètent la diversité et l’excellence au sein de la société canadienne. Certains d’entre eux sont nommés en vertu de la fonction qu’ils occupent; d’autres sont nommés pour un mandat d’une période déterminée afin d’assurer une représentation équilibrée des diverses régions du pays.