Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Réception d’adieu organisée par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Yellowknife (T.N-O), le mercredi 6 septembre 2017

 

Je suis ravi de me trouver ici avec vous tous à Yellowknife au sein de cette impressionnante assemblée.

Avant de commencer, je tiens à souligner que nous sommes réunis aujourd’hui sur le territoire traditionnel de la Première Nation  des Dénés Yellowknives.

Merci d’avoir tenu cette réception. Elle termine en beauté notre formidable journée dans   les Territoires du Nord‑Ouest. Nous avons commencé notre journée à Paulatuk, où nous sommes arrivés hier après un parcours de trois jours à bord du navire Polar Prince de l’expédition Canada C3, qui navigue de Toronto à Victoria en traversant le passage du Nord‑Ouest dans le cadre d’un projet pour le 150e anniversaire du Canada. Ce fut un voyage remarquable!

Avant d’arriver à Paulatuk, nous sommes passés par la magnifique baie Darnley. Il est intéressant de noter que le Bouclier canadien commence tout juste à l’est de la baie Darnley, d’où il remonte et est couvert de dépôts glaciaires. Je trouve ce détail très pertinent, puisqu’il nous rappelle l’importance fondamentale du Nord pour le Canada. Le Nord est littéralement la pierre d’assise du Canada. Nous sommes une nation nordique, et beaucoup de nos traditions et de nos histoires les plus importantes sont ancrées dans le Nord.

Prenons par exemple cette assemblée législative. Elle suit un modèle de gouvernement unique fondé sur le consensus et les valeurs traditionnelles et les besoins particuliers du Nord. Sur un territoire aussi vaste et difficile, vous ne pouvez faire autrement que de collaborer et de trouver un terrain d’entente.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas de désaccords, qui sont en fait sains et nécessaires dans toutes les démocraties. Mais tout ce que vous faites ici a comme bases essentielles le compromis et la coopération.

On peut en dire autant pour l’ensemble du Canada : votre modèle de collaboration m’a inspiré tout au long de mon mandat en tant que gouverneur général. Lorsque j’invite les Canadiens à participer à l’édification d’une nation plus avertie et bienveillante, ce sont des exemples comme les vôtres que j’ai en tête.

Ici, il n’y a pas de demi‑mesure : vous devez être à la fois avertis et bienveillants.

Le Nord est un creuset de l’innovation et de la collaboration. Cet édifice et la ville de Yellowknife m’inspirent aussi dans ce sens, tout comme la communauté de Paulatuk que nous avons visitée ce matin. En fait, l’an dernier, le sculpteur Abraham Anghik Ruben, né à Paulatuk, a été investi au rang d’officier de l’Ordre du Canada lors d’une cérémonie à Rideau Hall.

Comme vous le savez, Paulatuk compte des artistes reconnus dans l’ensemble du Canada et dans le monde entier pour leur travail dans les arts visuels et de la scène. M. Ruben a été en fait le premier artiste inuit à présenter une exposition personnelle au Smithsonian!

Et parlant de l’Ordre du Canada, je devrais ajouter que Marie Wilson, de Yellowknife, a été nommée membre de l’Ordre il y a quelques semaines pour l’ensemble de sa contribution à l’essor des Territoires du Nord‑Ouest et son travail de commissaire au sein de la Commission de vérité et réconciliation.  

Les Territoires du Nord-Ouest comptent un grand nombre de gens créatifs. C’est pourquoi je suis si content de me trouver ici en visite pour vous remercier de tout ce que vous faites pour cette communauté, pour cette région et pour le Canada.

Je tiens aussi à vous encourager à poursuivre vos vaillants efforts pour renforcer cette communauté. Je suis convaincu que vous continuerez à travailler ensemble en vous appuyant sur des façons de faire à la fois nouvelles et traditionnelles.

Ne sous‑estimez jamais le pouvoir de l’exemple que vous nous donnez dans le Nord, ni votre capacité à inspirer tous les Canadiens pour les inciter à se dépasser.

Merci encore une fois de l’honneur que vous me faites par cette réception. Je suis très honoré d’avoir eu l’occasion de vous servir à titre de gouverneur général.

Je vous souhaite à tous le plus grand succès.