Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Les commotions cérébrales dans le sport

Nous pouvons faire mieux :
la conférence du gouverneur général
sur les commotions cérébrales dans le sport

Son Excellence le très honorable David Johnston sera l’hôte d’une conférence sur les commotions cérébrales dans le sport le mardi 6 décembre 2016, à Rideau Hall.

Organisée par le gouverneur général qui souhaite que les jeunes Canadiens puissent jouer en toute sécurité et continuer de pratiquer des sports et des activités physiques, la conférence d’une journée vise à réunir des représentants fédéraux, provinciaux et territoriaux, ainsi que des intervenants clés dans le domaine du sport, des loisirs, de la santé et de l’éducation, pour favoriser le développement conjoint d’une approche nationale de la gestion, la détection et la prévention des commotions cérébrales. L’évènement est présenté en partenariat avec Sport Canada et le Centre de documentation pour le sport.

Panélistes au rendez-vous et thèmes de la Conférence

La conférence réunira des panélistes pour discuter de quatre thèmes

Les commotions cérébrales dans le sport professionnel

Étienne Boulay, joueur de la LCF retraité

L’ancien demi de sûreté du football canadien Étienne Boulay a terminé sa carrière dans la LCF avec les Argonauts de Toronto, avec qui il a remporté la 100e édition du championnat de la Coupe Grey, en 2012. Il avait également remporté la Coupe Grey avec les Alouettes de Montréal, en 2009 et en 2010. M. Boulay parle ouvertement de sa lutte contre la toxicomanie et de ses problèmes de santé mentale, ainsi que des effets secondaires des commotions cérébrales. Il est un fier porte-parole de la campagne Bell cause pour la cause.

Matt Dunigan, joueur de la LCF retraité

Pour plusieurs, Matt Dunigan est une légende du football, ayant remporté la Coupe Grey en 1987 et 1991. Après une carrière remarquable de 14 ans dans la LCF, où il s’est distingué comme l’un des joueurs les plus accomplis et célébrés de la ligue, M. Dunigan s’est joint à TSN en 1999. En 2006, il a été intronisé au Temple de la renommée du football canadien et a été nommé l’un des 50 plus grands joueurs de la LCF de l’ère moderne par TSN. Avec douze commotions cérébrales confirmées, il a mis fin à sa brillante carrière, mais est devenu un ardent militant dans le domaine. Par l’entremise de la LCF et de son association de joueurs, il fait partie intégrante d’un projet visant à renseigner les joueurs, les entraîneurs et les parents sur les commotions cérébrales. Il souhaite répandre le savoir sur des questions allant de la gestion des commotions cérébrales à leur évitement par l’emploi des bonnes techniques, afin de réduire le nombre de victimes. Il souhaite aussi donner son cerveau à la science.

Eric Lindros, joueur de la LNH retraité

Eric Lindros est considéré comme l’un des attaquants de puissance les plus dominants dans l’histoire du hockey. En treize années de carrière dans la LNH, il a joué pour les Flyers de Philadelphie, les Rangers de New York, les Maple Leafs de Toronto et les Stars de Dallas. En novembre 2007, après avoir subi plusieurs commotions cérébrales, M. Lindros a quitté le monde du hockey. Il est devenu un ardent défenseur des enjeux liés aux commotions cérébrales dans le sport et a notamment lutté pour faire adopter la loi Rowan à l’Assemblée législative de l’Ontario. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2016.

Athlètes olympiques et paralympiques ayant surmonté des commotions cérébrales

Kristina Groves, athlète olympique retraitée en patinage de vitesse

Quatre fois médaillée olympique, la patineuse de vitesse Kristina Groves est l’athlète la plus décorée de son sport au Canada, avec 13 médailles en carrière au Championnat du monde par distances individuelles. Lors de la Coupe du monde à Berlin, en 2010, elle a subi une commotion cérébrale à la suite d’une chute et été forcée d’interrompre sa saison. Sa carrière en patinage de vitesse maintenant derrière elle, Mme Groves est une fière ambassadrice de Right to Play, ainsi qu’une porte-parole de Champions de l’air pur et du programme YES du Centre canadien multisport de Calgary.

Rosie MacLennan, athlète olympique en trampoline

Rosie MacLennan est passée à l’histoire aux Jeux olympiques de 2016 à Rio en devenant la première athlète en trampoline à remporter deux médailles d’or consécutives aux Jeux olympiques, ainsi que la première athlète féminine canadienne à décrocher deux médailles d’or dans une épreuve individuelle. Lors des Jeux de 2012 à Londres, elle a remporté la seule médaille d’or du Canada. Ayant subi une commotion cérébrale à l’entraînement en 2015, Mme MacLennan a suivi des traitements de réadaptation physique et mentale éprouvants avant de pouvoir retourner au sport.

Tara Whitten, athlète olympique en cyclisme

La cycliste canadienne Tara Whitten a participé à ses premiers Jeux olympiques à Londres, en 2012, où elle a remporté la médaille de bronze à l’épreuve de poursuite par équipes. Une passionnée de la recherche, elle a fait ses études doctorales en neurosciences pendant qu’elle s’entraînait en vue des prochains Jeux olympiques. Toutefois, durant une visite de préparation à Rio, elle a chuté et subi une fracture à la base du crâne qui l’a obligée à porter un collet cervical durant plusieurs semaines. Grâce à sa persévérance, elle a fini deuxième au contre-la-montre lors du Grand Prix Cycliste de Gatineau et a terminé ses études. À Rio, Mme Whitten a enregistré le meilleur temps individuel des Canadiennes.

Karolina Wisniewska, athlète paralympique retraitée en ski alpin

Née à Varsovie, en Pologne, Karolina Wisniewska a été membre de l’équipe de ski para-alpin du Canada de 1995 à 2004. Née avec une paralysie cérébrale affectant ses membres inférieurs, elle a commencé à skier à l’âge de cinq ans dans le cadre de traitements de physiothérapie. Pendant maintes années, elle s’est mesurée à des concurrents non handicapés. Elle est devenue membre de l’équipe de ski para-alpin de l’Alberta en 1994, et de celle du Canada l’année suivante. Lors des Jeux paralympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, en Utah, elle s’est distinguée en devenant la première athlète canadienne en ski, parmi les skieurs olympiques et paralympiques, à remporter quatre médailles aux Jeux d’hiver.

Discours liminaire - « Portrait de la situation : où en sommes-nous et quelle direction devons-nous prendre? »

Ken Dryden, gardien de but de la LNH retraité

Ken Dryden a été gardien de but pour les Canadiens de Montréal, a fait partie de l’Équipe Canada en 1972 et a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1983. Il a beaucoup écrit sur les commotions cérébrales et a organisé des conférences communautaires sur le sujet partout au Canada.

Améliorer la gestion des commotions cérébrales – Le point de vue médical

Pierre Frémont, professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval et président de la Collaboration canadienne sur les commotions cérébrales

Pierre Frémont a obtenu son diplôme de l’Académie canadienne de la médecine du sport et de l’exercice en 1998, puis a été médecin d’équipe au football universitaire, dans le hockey junior majeur et professionnel, ainsi que sur les circuits internationaux de ski alpin et de patinage artistique. Il a aussi été médecin d’équipe aux Jeux panaméricains de 1999 et aux Jeux Olympiques d’été de 2004 à Athènes. Depuis 2013, il préside les travaux de la Collaboration canadienne sur les commotions cérébrales, qui ont mené à la formulation d’un énoncé de position concerté par 13 organismes canadiens majeurs. Il a aussi dirigé le développement collaboratif, par 5 organismes professionnels canadiens, d’un outil de prescription d’exercice au sein du groupe L’exercice : un médicament® Canada.

David Mulder, médecin en chef des Canadiens de Montréal

Le Dr Mulder est associé aux Canadiens de Montréal depuis 1963, et il a été président de la Société des médecins en chef de la LNH de 2003 à 2006. Un spécialiste et un leader en traumatologie, le Dr Mulder a été chirurgien en chef de l’Hôpital général de Montréal de 1977 à 1998 et il a reçu le Prix du mérite de cet établissement pour son travail. Membre de l’Ordre du Canada, il a été reconnu par le National Safety Council des États-Unis pour son rôle dans le développement d’un programme en traumatologie à l’échelle du Québec.

Charles Tator, neurochirurgien au Krembil Neuroscience Centre et à Toronto Western Hospital

Le Dr Charles Tator est déterminé à prévenir les traumatismes médullaires, en particulier dans la pratique des sports et des loisirs. Ses recherches et ses activités de défense des droits ont contribué à l’établissement de nouvelles lois et lignes directrices afin de réduire ces blessures au hockey. Il a joué un rôle clé dans la mise sur pied de la Canadian Brain and Nerve Health Coalition (2002), qui a réuni des organismes canadiens pour promouvoir la recherche et la sensibilisation du public aux troubles neurologiques. Membre de l’Ordre du Canada, il a aussi été introduit au Temple de la renommée Terry Fox en 2003.

Roger Zemek, professeur agrégé et directeur de la recherche clinique au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario

Le Dr Zemek est un spécialiste de la médecine d’urgence pédiatrique au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO). En tant que membre de l’institut de recherche du CHEO, il a axé ses recherches sur les commotions cérébrales et le syndrome post-commotion cérébrale en pédiatrie. Le Dr Zemek est également membre d’un groupe de travail pan-ontarien pour le développement de lignes directrices sur l’asthme pédiatrique aigu, et il a étudié des options pour améliorer le traitement des situations de crise en santé mentale chez les enfants dans les salles d’urgence.

Nous pouvons faire mieux : les avancées ‎pour faire face aux commotions cérébrales

Dan Cass, président du Comité consultatif de la loi Rowan

Le Dr Dan Cass est président du Comité consultatif de la loi Rowan, qui vise à détecter, prévenir et traiter les traumatismes crâniens, en particulier chez les jeunes athlètes et les étudiants. Il est aussi vice-président aux affaires médicales du St. Joseph’s Health Centre, à Toronto. Tout au long de sa carrière, il a accordé une attention soutenue à la qualité des services et à la sécurité des patients, plus précisément à l’amélioration de l’accès aux soins d’urgence.

Monique Charbonneau, thérapeute principale de BC Rugby

Monique Charbonneau joue un rôle vital au sein de BC Rugby et dans le bien-être de ses joueurs. En tant que principale thérapeute du club et directrice médicale des équipes provinciales et des évènements organisés dans la province, elle est aussi membre du Player Welfare Group. Mme Charbonneau a mené des recherches approfondies sur les commotions cérébrales et utilise une approche active de l’apprentissage pour accroître la sensibilisation chez les membres de l’équipe, les entraîneurs, les parents et le personnel médical. Elle a été nommée au Sport Safety Advisory Group de viaSport comme experte de la prévention des blessures et des commotions cérébrales.

Michel Fafard, directeur de la promotion de la sécurité en loisir et en sport au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec

Michel Fafard est le directeur de la promotion de la sécurité en loisir et en sport au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. Compte tenu de sa formation universitaire d’entraîneur et de ses réalisations personnelles au hockey, on lui a confié les interventions en matière de sécurité dans ce domaine dès son arrivée au gouvernement, en 1984. Il s’est impliqué dans plusieurs dossiers de l’Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives, ainsi que dans l’application de la Loi sur la sécurité dans les sports. Il remplit de multiples fonctions visant à favoriser la pratique d’activités récréatives et sportives de façon sécuritaire afin de prévenir les commotions cérébrales.

Aaron Geisler, gestionnaire de développement à Football Canada

L’entraîneur Aaron Geisler est avec les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa depuis 2012. Il détient une maîtrise en kinésiologie et est le directeur technique de Football Canada. M. Geisler est coordonnateur technique de l’initiative Contact sécuritaire de l’organisation, qui fait partie intégrante du Programme national de certification des entraîneurs et vise à prévenir les commotions cérébrales au football.
Date de modification : 13 décembre 2016