Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Couronne

Legs de la reine Victoria

Célébrations du jubilé de diamant de la reine Victoria sur la Colline du Parlement, à Ottawa, en 1897.  Photographe inconnu, 1897 / Bibliothèque et Archives Canada, PA-034099
Affiche produite par la Toronto Lithographing Company pour commémorer le jubilé de diamant de la reine Victoria, en 1897. Le portrait en arrière-plan montre la reine Victoria en tant que jeune reine; le buste en avant-plan représente la reine à l’occasion du 60e anniversaire de son accession au trône. Un jeune Canada, couronné de feuilles d’érable, répand des fleurs sur le socle du portrait. Toronto Lithographing Company, dans Supplement to The Globe, le 9 juin 1897 / Bibliothèque et Archives Canada, C-039048
Timbre d’un dollar émis par l’American Bank Note Company à l’occasion du jubilé de diamant de la reine Victoria, en 1897. À gauche, on la voit au moment de son accession au trône, en 1837; à droite, elle est représentée telle qu’elle l’était aux alentours du 60e anniversaire de son accession au trône. Société canadienne des postes, dans le Fonds American Bank Note Company, le 19 juin 1897 / Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN no 2253531
Le vitrail du jubilé de diamant a été créé pour souligner le 60e anniversaire du règne de Sa Majesté la reine Elizabeth II et pour commémorer le jubilé de diamant de la reine Victoria. Il est maintenant installé au-dessus de l’entrée du Sénat menant aux édifices du Parlement.  Cpl Dany Veillette, 2010 / Rideau Hall, GG2010-0356-004

La reine Victoria a régné pendant 23 226 jours, 16 heures et 23 minutes, soit pendant 63 ans et sept mois. La reine Victoria a surpassé le record du plus long règne, détenu par son grand-père, le roi George III, le 23 septembre 1896. La reine Victoria ne tenait pas à marquer cet événement par de grandes festivités; elle préféra plutôt attendre l’année suivante, en 1897, pour célébrer son jubilé de diamant, ses 60 années de règne.

Sir Wilfred Laurier, premier ministre du Canada, assista aux célébrations du jubilé de diamant à Londres, en compagnie des autres premiers ministres des dominions autonomes du Commonwealth. Le défilé comprenait des régiments de tous les pays du Commonwealth, dont le Toronto Grenadiers et le Royal Canadian Highlanders. L’arrière-garde canadienne comprenait un contingent de la Police à cheval du Nord-Ouest (ancêtre de la Gendarmerie royale du Canada) et il s’agissait de la première fois qu’un contingent de la P.C.N.-O. était présenté à l’étranger. Au pays, les Canadiens fêtèrent également cet événement.

 

Le saviez-vous?

  • La reine Victoria a joué un rôle important dans l’évolution du Canada vers la Confédération de 1867. Convaincue que l’établissement d’un dominion permettrait d’améliorer les relations de l’Amérique du Nord britannique avec les États-Unis, la reine Victoria soutint les efforts de personnages historiques comme Sir John A. Macdonald. Lors de l’adoption de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique (plus tard renommée Loi constitutionnelle de 1867) par le parlement britannique (Westminster), Victoria dit à Macdonald : « Je suis contente que vous participiez à cette mission… » Plusieurs considèrent la reine Victoria comme « la mère de la Confédération »; cette perception est bien visible dans l’affiche précédente, œuvre de la Toronto Lithographing Company, qui représente un jeune Canada commémorant le jubilé de diamant de la reine Victoria en 1897. Il convient de noter la couronne de feuille d’érable sur la tête de la souveraine.
  • De nombreux Canadiens de partout au pays continuent de célébrer la mémoire de la reine Victoria. Le jour de la fête de Victoria (ou de la fête de la Reine) a été désigné jour férié au Canada en 1845. Il a lieu chaque année, le lundi précédant immédiatement le 25 mai, pour souligner l’anniversaire de naissance de la reine Victoria (le 24 mai). Après le décès de la souveraine en 1901, une loi fut adoptée pour désigner officiellement le 24 mai « Jour de Victoria ». Depuis 1957, cette journée sert également à souligner officiellement la naissance de la souveraine actuelle du Canada (bien que la reine Elizabeth soit née le 21 avril). Ce jour férié demeure jusqu’ici une particularité canadienne.
  • En 1857, la reine Victoria décréta qu’Ottawa, qui était auparavant la petite ville de bûcherons appelée Bytown, serait la capitale de la province du Canada. Lors de l’adoption de la Confédération de 1867, Victoria désigna Ottawa comme capitale nationale du dominion du Canada. Selon un mythe canadien, la reine Victoria prit cette décision en 1857 après avoir vu les beaux dessins et aquarelles de la petite ville qui étaient produits par Lady Head, épouse du gouverneur général de l’époque, Sir Edmund Head.
  • Où que vous soyez aujourd’hui au Canada, il y a de fortes chances qu’il y ait près de chez vous un lieu dédié à la mémoire de la reine Victoria. Des villages, des villes, des parcs, des lacs, des immeubles et de nombreux autres lieux publics portent le nom de Victoria (ou de l’un de ses divers titres) un peu partout au pays.

 

Ontario

Queen’s Park, Toronto (siège du gouvernement provincial)
Parc Queen Victoria, Niagara Falls
Victoria
Victoria Corners
Chute Victoria
Victoria Harbour
Île Victoria
Lac Victoria
Parc Victoria, Kitchener
Parc Victoria, London
Chemin Victoria
Victoria Springs
Square Victoria, Markham
Rue Queen, Ottawa
Rues Queen Est et Ouest, Toronto
Avenue Victoria Park, Toronto
Université Queen's, Kingston
Université Victoria, Toronto (aujourd’hui intégrée à l’Université de Toronto)
Victoria Park Collegiate Institute, Toronto
Portail de la Reine, Ottawa (portail officiel de la Colline du Parlement)
Lanternon des reines, Musée canadien de la nature (anciennement, Musée commémoratif Victoria), Ottawa
Hôpital Royal Victoria, Barrie
Immeuble Victoria, Ottawa
Victoria Hall, Cobourg
Victoria Hall, Hamilton
Victoria Hall, Kingston
Victoria Hall, Petrolia
Station Victoria Park, Toronto

Québec

Grand lac Victoria
Parc Victoria, Québec
Square Victoria, Montréal
Victoriaville
Avenue Victoria, Saint-Lambert/Longueuil
Pont Victoria, Montréal
Rue Victoria, Montréal
Hôpital Royal Victoria, Montréal

Nouvelle-Écosse

Victoria
Victoria Beach
Comté de Victoria
Victoria Harbour
Parc Victoria, Halifax
Parc Victoria, Sydney
Parc Victoria, Truro
Parc Victoria, Westville
Chemin Victoria, Sydney

Territoires du Nord-Ouest

Île Victoria (deuxième île en superficie de l’archipel arctique canadien, après l’île de Baffin)

Nunavut

Île Victoria (deuxième île en superficie de l’archipel arctique canadien, après l’île de Baffin)
Les monts Victoria et Albert, île Ellesmere
Victoria Harbour

Manitoba

Victoria
Victoria Beach
Rue Empress, Winnipeg
Avenue Jubilee, Winnipeg
École Victoria-Albert, Winnipeg
Hôpital général Victoria, Winnipeg

Colombie-Britannique

Mont Victoria
Queen Peak
Queensborough, New Westminster
Victoria
Port de Victoria
Parc Victoria,  Vancouver-Nord
Victoria Peak
Hôtel Empress, Victoria
Hôpital Royal Jubilee, Victoria

Nouveau-Brunswick

Comté de Victoria
Parc Victoria, Moncton

Î.-P.-E.

Victoria
Victoria Cross, Kings County
Parc Victoria, Charlottetown
Parc provincial Victoria
Victoria West, Prince County

Saskatchewan

Lac Victoria
Regina
Parc Victoria, Regina
Parc Victoria, Saskatoon
Avenue Victoria, Regina
Avenue Victoria, Saskatoon
École Victoria, Kamsack
École Victoria, Saskatoon

Terre-Neuve et Labrador

Victoria
Victoria Cove
Lac Victoria
Parc Victoria, St. John’s

Alberta

Empress
Fort Victoria, Smoky Lake (aujourd’hui appelé Victoria Settlement)
Mont Victoria
Glacier Victoria
Parc Victoria, Calgary
Victoria School of Performing and Visual Arts, Edmonton

Yukon

Date de modification : 9 janvier 2017