Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Couronne

Couronne

Sa Majesté la Reine et Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg participent aux célébrations de la fête du Canada sur la Colline du Parlement. Ottawa (Ontario). 1<sup>er</sup> juillet 2010.
Photo : ministère du Patrimoine canadien
Une peinture réalisée par Hilton Hassell de la princesse Elizabeth et de son époux, le duc d’Édimbourg, qui s’adonnent à la danse carrée dans la Salle de bal de Rideau Hall. Cet évènement spécial a eu lieu durant la première Tournée royale au Canada de la jeune princesse, en 1951, lors de sa dernière soirée à Ottawa. 
Peinture : Hilton Hassell, The Royal Square Dance at Rideau Hall, 1951. Commission de la capitale nationale, Collection de l’État pour les résidences officielles du Canada
Photographe : Cplc Vincent Carbonneau, 2015 / Rideau Hall, GG02-2015-0301-001 Sa Majesté la reine Elizabeth II lors de sa première Tournée royale au Canada, après son accession au trône. Durant cette visite, Sa Majesté est devenue la première souveraine du Canada à prononcer le discours du trône à la salle du Sénat. Ottawa (Ontario). 14 octobre 1957.
Photo : Musée des sciences et de la technologie du Canada : Archives du CN, CN003804 (copie de Patrimoine canadien). Sa Majesté la reine Elizabeth II plante son cinquième arbre sur le domaine de Rideau Hall, un chêne rouge, durant sa plus récente Tournée royale au Canada, en 2010. 
Cplc Dany Veillette, 2010 / Rideau Hall, GG2010-0352-002

Le 9 septembre 2015, vers 12 h 30, Sa Majesté la reine Elizabeth II a vu son règne dépasser en longévité celui de son arrière-arrière-grand-mère, la reine Victoria, pour ainsi devenir la souveraine ayant connu le plus long règne de l’ère moderne du Canada. Par respect pour sa prédécesseure, Sa Majesté n’a pas tenu à souligner ce jour par des cérémonies ostentatoires. Elle a plutôt décidé de présider l’inauguration officielle du nouveau chemin de fer de la région des Borders en Écosse en compagnie du duc d’Édimbourg et d’effectuer une visite de la campagne écossaise en compagnie de la première ministre de l’Écosse, Nicola Sturgeon. (La reine Victoria s’était également rendue en Écosse, au château de Balmoral, le jour où elle a devancé le roi George III, dont le règne avait été le plus long jusqu’alors.)

Même si la reine Elizabeth II n’a pas préconisé la tenue de festivités de grande envergure, les citoyens ont décidé de marquer l’événement en organisant leurs propres célébrations : à Londres, une flottille de navires anciens et de bateaux à passagers a sillonné la Tamise.

Sa Majesté est devenue la souveraine en exercice la plus âgée en 2007 et elle franchira une nouvelle étape importante en avril 2016, lorsqu’elle célébrera son 90e anniversaire de naissance

Le saviez-vous?

  • Dans une allocution au Commonwealth prononcée le jour de son 21e anniversaire, en 1947, avant même d’être reine, la princesse Elizabeth s’est engagée à consacrer sa vie, qu’elle soit longue ou courte, au service des autres.  
  • La reine Elizabeth II a souligné diverses occasions spéciales au Canada. En 1967, pour commémorer le centenaire de la Confédération, Sa Majesté est venue au Canada pour s’adresser à tous les citoyens à l’occasion d’une cérémonie tenue sur la Colline du Parlement, avant de couper un gigantesque gâteau d’anniversaire devant 25 000 spectateurs. Écoutez l’allocution de Sa Majesté devant le Parlement en 2007.
  • Au cours de son règne de plus de 63 ans, la reine Elizabeth II a effectué vingt-deux voyages officiels au Canada en qualité de reine (elle était également venue au Canada en 1951, lorsqu’elle était encore princesse). Sa dernière tournée royale a eu lieu en 2010 où elle a alors visité Halifax, Ottawa, Winnipeg, Toronto et Waterloo.
  • Sa Majesté est le monarque de l’ère moderne du Canada à avoir régné le plus longtemps. Cependant, alors que le Canada était une colonie, le roi Louis XIV de France (1638-1715), dit le « Roi-Soleil », a régné du 14 mai 1643 au 1er septembre 1715, soit pendant 72 ans et 110 jours. À cette époque, le Canada était une colonie française appelée la Nouvelle-France.
  • Les longs règnes ne sont pas chose commune dans l’histoire canadienne. Seulement trois monarques ont régné pendant plus de 50 ans :

Monarque

Vie

Règne

Louis XIV

1638-1715 (76 ans)

14 mai 1643 - 1er septembre 1715 (72 ans, 110 jours)

George III

1738-1820 (81 ans)

25 octobre 1760 - 29 janvier 1820 (59 ans, 96 jours)

Reine Victoria

1837-1901 (81 ans)

20 juin 1837 - 22 janvier 1901 (63 ans, 216 jours)

Date de modification : 22 février 2017